Etanchéité entre tuyaux en béton

 

Divers joints roulants, glissants et intégrés conviennent aux tuyaux d'assainissement en béton de DN300 à DN2000. Le joint en élastomère est choisi de telle sorte qu'une fois déformé dans l'espace annulaire entre l'about mâle et l'about femelle, il subit un écrasement moyen de 35 % de son épaisseur. Les épaisseurs de joint vont de 8 à 36 mm.

 

Le caoutchouc EPDM proposé est l'élastomère requis pour résister aux eaux usées conforme à la norme EN 681-1. La production des joints est certifiée ISO 9001.

 

 

Joint intégral

Le plus répandu des joints de tuyau est certainement le joint intégré profond avec alvéoles. Ce joint intégral se compose de deux zones d'écrasement : le triangle massif frontal à effet de coin et la zone secondaire alvéolée d'étanchéité.

 

 

 

 

Joint intégré

Plus simple est le joint intégré accompagné de sa bague auxiliaire de coffrage que l'on retire pour recréer une gorge. La gorge derrière le joint permet le délignement de deux tuyaux emboîtés.

 

 

Joint incorporé

Sans changer de rondelles classiques ou pour des raisons de réparation, il est possible d'incorporer le joint dans la tulipe du tuyau. La semelle du joint est préparée en usine pour assurer un collage efficace au béton.

Le même joint glissant peut être tendu sur tuyau devant l'épaulement de l'about mâle.

 

 

 

BAEKELITE - 88 route de Colombey - 71370 Ouroux s/Sa˘ne / TÚl. 00 33 (0)3 85 96 06 46 - Fax 00 33 (0)3 85 96 06 02 - Mail